Lors de la conférence de presse annuelle du groupe qui se tenait à Granges (Suisse), Nick Hayek a annoncé que le numéro un mondial de l’horlogerie visait une croissance entre 5% et 10% pour 2013. Après des années de croissance exceptionnelle, le directeur général du groupe Swatch envisage une stabilisation du marché : “Nous n’atteindrons plus des taux de croissance de 15, 20, à 30%.” En 2012, les ventes du groupe ont atteint 8,1 milliards de francs suisses.