Selon le Wall Street Journal, le groupe Swatch souhaiterait réduire la part de composants vendus à ses concurrents. Alors que de nombreuses marques de luxe utilisent des pièces de Swatch pour concevoir leurs montres, l’horloger a demandé à la commission suisse de la concurrence la permission de réduire la part de ses mouvements et de ses composants vendus à la concurrence. Le groupe aurait l’intention de ne plus fournir de mouvements à partir de 2023. A suivre…