Vendredi 17 mai à Genève, le showroom de la manufacture horlogère Journe a été victime d’un braquage à main armée. Vers 9 heures, trois braqueurs ont pénétré dans le showroom avant de briser sept vitrines et d’emporter du matériel en exposition. Masqués, les cambrioleurs auraient pris la fuite à vélo. Malgré les gros moyens déployés par la police arrivée rapidement sur les lieux du cambriolage, les voleurs n’ont toujours pas été arrêtés. 14 montres ont été dérobées mais le fondateur de la manufacture horlogère, François-Paul Journe, préfère relativiser : “L’action est démesurée par rapport au larcin : ce sont des montres d’exposition, elles ont un mouvement mais ne fonctionnent pas, elles sont invendables”.