Selon Bloomberg et Le Figaro, le groupe Richemont souhaiterait vendre le maroquinier Lancel pour 500 millions d’euros. Achetée en 1997 pour 210 millions d’euros, la marque de sacs à main a enregistré une perte nette de 20 millions d’euros en 2012. Comme l’avait déjà souligné Johann Rupert, PDG de Richemont, le groupe souhaiterait vendre ses activités les moins rentables. Le groupe suisse a fait appel à Nomura Holdings pour trouver un acheteur.