Début novembre, TAG Heuer a inauguré un nouveau site de production dans le Jura Suisse. Installé à quelques kilomètres de la frontière française, ce bâtiment high tech de 2600 m², qui regroupe actuellement une cinquantaine de salariés, a coûté plus de huit millions d’euros. Pour Stéphane Linder, CEO de TAG Heuer, cette 4e unité de production “est un axe stratégique de développement pour augmenter de façon significative la production de mouvements. À partir de 2014, 200 000 chronographes sortiront d’ici chaque année. TAG Heuer se place comme le premier fabricant de chronographes mécaniques de prestige de Suisse”. Une stratégie qui fait suite à la décision du groupe Swatch de réduire la part de composants vendus à ses concurrents. En moins de cinq ans, TAG Heuer a investi plus de 32 millions d’euros dans la production de mouvement. Aujourd’hui, l’horloger du groupe LVMH présente le Calibre 1969, entièrement fabriqué par les artisans de la maison. Il aura fallu deux ans aux équipes de TAG Heuer pour concevoir ce magnifique chronographe automatique à roue à colonne et embrayage vertical !