Pequignet Moorea Elegance
Pequignet a présenté, en 2014, une Moorea Elegance de 42 mm. Cette année, la manufacture de Morteau décline ce modèle masculin en une version de 38 mm, qui lui convient parfaitement. Lors du rachat de Pequignet en 2012, Laurent Katz, alors nommé à la direction générale, a orienté sa stratégie vers le développement de la […]

Pequignet a présenté, en 2014, une Moorea Elegance de 42 mm. Cette année, la manufacture de Morteau décline ce modèle masculin en une version de 38 mm, qui lui convient parfaitement.

Lors du rachat de Pequignet en 2012, Laurent Katz, alors nommé à la direction générale, a orienté sa stratégie vers le développement de la gamme manufacture d’une part, et de la gamme Moorea, plus accessible, d’autre part. C’est dans ce cadre que la maison de Morteau a présenté, en 2014, une nouvelle ligne Moorea masculine : Elegance. D’abord proposée dans le seul diamètre de 42 mm, ce modèle se décline, en 2015, en une version portée à 38 mm. Vrai que « nombreux sont les consommateurs à réclamer des boites moins imposantes », estime Laurent Katz. Comme les autres modèles de la marque, cette montre porte la mention « fabriqué en France », indiquant qu’un grand nombre des composants ont été réalisés ou assemblés localement.

Esthétiquement, ce modèle, monté sur des bracelets en acier ou en cuir, est identique : le boitier en acier, rond, joue l’élégance intemporelle. Les surfaces latérales, brossées, contrastent avec le polissage des cornes et de la lunette. Le cadran, de son côté, mise sur la sobriété et la lisibilité. Le travail est soigné. Outre la fleur de lys, symbole de l’entreprise, la mention « automatique » et le petit guichet dateur placé entre quatre et cinq heures, rien ne vient altérer la lecture des trois aiguilles dauphines facettées et dotées d’inserts Luminova. A trois, six, neuf et douze heures, des chiffres arabes en acier répondent aux index facettés, surmontés d’un point en Luminova simplifiant la lecture nocturne.

Sous le cadran, au dos de la boite, le mouvement est apparent. En l’occurrence, il s’agit du calibre automatique japonais Seiko SII NH35, à remontage à double sens, battant à 21 600 alternances par heure et assurant une réserve de marche d’une quarantaine d’heures. Fiable et reconnu, ce calibre, diffusé en grande série, permet à Pequignet de proposer ses modèles à des tarifs accessibles.

Les points clés de la Pequignet Moorea Elegance :

– Le boitier rond en acier, aux surfaces tantôt polies, tantôt brossées, affiche une élégance intemporelle. Il est entouré de cornes galbées et rend le modèle accessible à toutes les tailles de poignet.

– Le cadran, sobre, lisible, est soigné. Les chiffres arabes côtoient les index reprenant la forme des aiguilles dauphines. Entre quatre et cinq heures, est placé le petit guichet dateur, discret mais lisible.

– Les aiguilles sont dotées d’inserts Luminova, de même que les ronds aux extrémités des index, afin de faciliter la lecture nocturne de l’heure.

– Pequignet fait le pari du « Fabriqué en France », indiquant par-là que nombre de ses composants sont conçus ou assemblés localement.

– Le calibre japonais Seiko SII NH35, à remontage automatique dans les deux sens, assure une quarantaine d’heures de réserve de marche. Il est fiable et reconnu.

La Moorea Elegance en bref : Boitier en acier ; 38 mm ; Mouvement automatique SII NH35 ; Bracelet en cuir ; Heures, minutes, secondes, date ; Fabriquée en France ; Prix : 800 euros TTC.

 

 

Nos derniers articles

18/07/2024 – Le WAIO® (Witschi All In One)

18/07/2024 – Le WAIO® (Witschi All In One)

Présenté en première mondiale au salon EPHJ du mois de juin par la société Witschi, reconnue pour son expertise et la fiabilité de son matériel de test et de mesure horloger, le WAIO® est un appareil ‘tout en un’ conçu pour répondre au besoin de service en boutique....

17/07/2024 – DAGA JEWELS, un petit musée

17/07/2024 – DAGA JEWELS, un petit musée

Ayse Daga, fondatrice et créatrice. Tout récemment fondée à Istanbul par Ayse Daga, la marque Daga Jewels offre des bijoux emprunts d’histoire et de style. De parfaites captures du passé qui attirent irrémédiablement le regard. Il plane sur les créations d’Ayse comme...

19/07/2024 – GAS BIJOUX, 55 ANS DE CRÉATIVITÉ

19/07/2024 – GAS BIJOUX, 55 ANS DE CRÉATIVITÉ

La Maison-Atelier marseillaise fête cette année ses 55 ans. Pour l’occasion, l’entreprise familiale ne cesse de réinventer son univers avec une collection inédite célébrant l’artisanat. Après une collection en raphia, c’est l’osier qui s’invite dans leurs créations…...

vicenzaoro

Nos derniers magazines

le bijoutier international magazine
le bijoutier international
le bijoutier international mars 2024
le bijoutier international
Le Bijoutier International Magazine
le bijoutier international octobre 2023