La créatrice française Karine Sultan, installée depuis 2007 à Los Angeles et qui connaît un réel succès auprès des célébrités, distribue désormais ses bijoux en France. Elle y expose pour la première fois en septembre, à l’occasion du salon Bijorhca.

 

Elle n’est pas encore sous les feux des projecteurs en France, mais, outre Atlantique, son nom circule largement dans les boutiques haut de gamme comme dans les adresses d’exception. Il faut dire que la créatrice française Karine Sultan fournit un grand nombre de points de vente aux États-Unis, et bénéficie, également, d’un carnet d’adresses particulièrement épais : ses bijoux, écoulés à plus de cinq millions d’exemplaires depuis son installation à Los Angeles en 2007, sont régulièrement portés par nombre de célébrités : Jennifer Lopez, Carmen Electra, Alicia Keys, Halle Berry, etc.

Cette année, Karine Sultan franchit une étape supplémentaire dans son développement, en ouvrant sa distribution au marché français. Dans ce cadre, elle a choisi l’édition de septembre du salon Bijorhca pour y présenter, pour la première fois, ses collections. Distribués par la société KS “Elles” depuis le printemps 2015, ses bijoux, à cheval entre la fantaisie et le précieux, arborent une réelle influence artisanale. Chaque pièce, martelée ou brossée, exprime à sa manière l’élégance à la française et une certaine représentation de la beauté intemporelle.

Déclinés le plus souvent en argent ou en étain plaqué à l’or 24 carats, les pièces accueillent parfois des cristaux, à l’instar des boucles d’oreilles Jena, portées notamment par Demi Lovato. Que ce soient pour les boucles, les bagues, les colliers ou les bracelets, la créatrice propose différents coloris : ceux des trois ors, en passant par d’autres tons plus foncés.