Bourgogne-Franche-Comté, la dynamique du mouvement
[adrotate banner="10"]

 

Arnaud Marthey,

Président de l’Agence Economique
Régionale de Bourgogne-Franche-Comté (AER BFC)

Monsieur Arnaud Marthey,
Président de l’AER BFC
© AER BFC

 

Maire de Baume-les-Dames (25) depuis 2014, Conseiller régional de Bourgogne
et surtout Président de l’AER BFC… Arnaud Marthey multiplie les fonctions.
Lors de notre rencontre, nous nous sommes particulièrement intéressés à son
rôle et à sa passion pour développer l’attractivité économique du territoire
et au secteur du luxe qui fait rayonner historiquement la région, tant en
matière d’emplois qu’au niveau des innovations entrepreneuriales.

Par Florence Gremaud
Le Bijoutier International n° 841
25 avril 2018

 

 

Gouverneur Audigier
©AER BFC / Laurent Cheviet

 



[LE BIJOUTIER INTERNATIONAL] – Quand est née l’agence ARD Franche-Comté ?
Puis l’AER Bourgogne-Franche Comté ?

[Arnaud Merthey] – D’abord il y a eu l’Agence Régionale de Développement
économique de Franche-Comté sous forme associative née en 2005. Elle a connu
un changement de statut en 2013. Puis le 1er octobre 2017, notre agence actuelle
est née de la fusion de l’Agence Régionale de Développement économique de
Franche-Comté et de l’ARDIE, agence de l’ex-Bourgogne.

Quelles sont les missions de l’AER Bourgogne- Franche-Comté ?
Notre agence accompagne le maintien et le développement de l’activité économique
et l’emploi sur tous les territoires. Elle prospecte aussi en France et à l’étranger
pour attirer de nouvelles entreprises. Par ses actions, l’AER BFC soutient les entreprises
déjà implantées en leur donnant des moyens supplémentaires de se développer ou en les aidant
lorsqu’elles rencontrent des difficultés. Elle appuie la politique de développement
économique et sa mise en œuvre dans chaque territoire (métropole, communauté urbaine,
agglomération, communauté de communes) en fonction de leur besoin. L’AER Bourgogne-Franche-Comté
conduit les projets complexes d’entreprises avec les partenaires économiques et sans se
substituer aux acteurs de l’écosystème régional.

Son rôle est de promouvoir l’attractivité de la Bourgogne-Franche-Comté ?
Tout à fait, soutenir l’attractivité économique de la région est un vrai sujet d’actualité,
un objectif primordial. Accueillir de nouveaux investisseurs, de nouveaux arrivants en
termes de sociétés, inscrire notre jeunesse dans un avenir d’emploi surtout dans un contexte
de reprise économique. Attirer la main-d’œuvre qualifiée et les cadres est une question
essentielle pour dynamiser le territoire.

Quels sont les outils pour « travailler » l’attractivité du territoire ?
Tout d’abord le rapprochement de la Bourgogne et de la Franche-Comté a été très bon pour
l’image de l’agence qui pèse davantage de poids. L’attractivité passe par un travail de
son aura avec par exemple des actions de politiques locales (service à la personne,
mobilité, accueil de nouvelles populations…), mais aussi par la défense de politiques
régionales (en matière de formation supérieure par exemple).

A qui s’adresse les services de l’agence AER-Bourgogne-Franche Comté ?
Ses services peuvent s’adresser aussi bien aux entreprises qu’à l’ensemble des territoires
des huit départements de la région.

Quelle est la philosophie de l’agence ?
C’est d’être à la fois une tête chercheuse pour dénicher les projets à fort potentiel
économique, de cultiver la transversalité entre les filières et leurs acteurs. C’est
aussi de s’intéresser aussi bien aux PME qu’aux entreprises de grande taille. L’agence
est présente à tous les niveaux de développement. Nous ne donnons pas de fonds directement
aux entreprises, mais nous pouvons être « activateur « de fonds et de conseils ils pour
leurs projets. Nous allons encore plus loin aujourd’hui, nous allons jusqu’à conseiller
sur l’avenir de l’immobilier et du foncier. Nous avons réuni le meilleur des deux agences :
celle de Bourgogne et celle de Franche Comté.

Quelles sont les filières spécifiques accompagnées sur le territoire
Bourgogne-Franche Comté ?
Les filières sont la santé, l’agri-agro, le luxe, la mobilité dont l’automobile, l’énergie
dont l’hydrogène, la forêt-bois, la logistique, le bâtiment, l’aéronautique et le numérique.

Le luxe, est-il un secteur historique dans la région ?
Si oui pouvez-vous préciser ?
Oui, les secteurs de la lunetterie et de l’horlogerie font partie de la culture industrielle
de la région. L’horlogerie est née au 17ième et s’est développée surtout fin du 19ième
et 20ième à Besançon et dans le Haut Doubs. La lunetterie est installée depuis le 18ième
dans le Haut Jura. Durant la crise horlogère dans les années 70, due en grande partie
à l’arrivée du quartz, les sous-traitants horlogers se sont diversifiés vers d’autres
secteurs d’activités dont la bijouterie et la bijouterie de sac.
Ces derniers secteurs se sont très fortement développés ces années dernières grâce au
fort déploiement du secteur de la maroquinerie.

Quelle part le secteur bijouterie-horlogerie représente dans le nombre
de vos entreprises accompagnées ?
10 % des entreprises accompagnées dans le secteur horlogerie-bijouterie-joaillerie.

Combien d’entreprises l’agence AER- Bourogne Franche-Comté
accompagne-t-elle chaque année ?
Aujourd’hui, nous avons plus de 300 dossiers en cours, une cinquantaine sont actifs et
une vingtaine aboutissent chaque année. Nous accompagnons près de 100 entreprises sur
leurs projets d’innovation avec la Presta’inno (fonds  Bpifrance et CRBFC). En 2017,
98 dossiers ont été instruits pour 600 000 euros d’engagements. Avec la CCIR
Bourgogne-Franche-Comté, nous accompagnons une centaine d’entreprises et start-ups au
niveau de la protection de l’innovation (prestation brevets et conseil Propriété
intellectuelle) qui influe sur le développement, la croissance et la pérennité des
activités des entreprises régionales. Enfin, avec l’ADEME Bourgogne-Franche-Comté,
nous sensibilisons également les entreprises à l’éco-innovation.

Quelles sont les conditions pour être accompagné par l’AER Franche-Comté ?
Pour bénéficier de notre accompagnement, il faut soit être une entreprise, un territoire
de Bourgogne-Franche-Comté ou bien encore être une collectivité territoriale actionnaire
de notre Société Publique Locale.

Les services de l’AER Bourgogne-Franche Comté sont-ils payants
pour les entreprises ?
Non, nos services sont gratuits exception faite des prestations brevets. La gratuité de 
os services est possible grâce à notre actionnaire majoritaire, la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Enfin, qu’est-ce qui vous passionne dans le fait de défendre
économiquement un territoire ?
Pour moi, l’activité économique et l’emploi sont essentiels pour le rayonnement d’une région.
La seconde motivation est que je découvre, tous les jours, la capacité des entreprises et de
leurs dirigeants à être créatifs. Innover, créer l’économie de demain et aider ses acteurs,
c’est ce qui me passionne. Par exemple, dans le secteur de l’horlogerie nous venons d’accompagner
une jeune marque qui se lance dans le haut de gamme.
Les prises de risques m’animent toujours.

Pouvez-vous donner des exemples de succès de projets ?
Nous avons accompagné le développement du groupe SIS, sous-traitant en maroquinerie.
Nous pouvons citer également l’accompagnement d’un grand nom du luxe qui va créer
sa 3ème manufacture.
 

LE SECTEUR LUXE EN BOURGOGNE-FRANCHE COMTE
- Première région horlogère
- Première région lunetière
- Le secteur représente 10 000 emplois
- Le secteur regroupe 350 établissements
- Une situation géographique privilégiée : soit 230 km de frontière commune avec
la Suisse, une coopération transfrontalière facilitée
- 7 organes de formation importants : par exemple LP Ferdinand Fillod Lycée des
métiers des arts du métal, Lycée Edgar Faure labellisé Lycée des métiers en
Horlogerie – Bijouterie…

 

Createch – ©AER BFC / Laurent Cheviet

Pour tout savoir,

Luxe et savoir-faire d’excellence

 

Nos derniers articles

Vente de fonds H.B.J.O. à VERNON (27)

Vente de fonds H.B.J.O. à VERNON (27)

27 – VERNON – Cause retraite, vends fonds bijouterie-joaillerie. Tenu depuis 31 ans, situé à un emplacement n° 1 en centre-ville, bonne clientèle, bon C.A. : 466 K€, bon E.B.E., idéal pour un joaillier de métier. Prix de vente : 250 K€ Tél. : 06 18 09 05 41 Par Le...

PEQUIGNET PRÉSENTE “LE TEMPS DES COULEURS”

PEQUIGNET PRÉSENTE “LE TEMPS DES COULEURS”

Royale Saphir “Le Temps des Couleurs”, série limitée à 50 exemplaires lancée en 2023, rejoint le catalogue permanent Pequignet sous une nouvelle configuration. Les cinq teintes de cette collection, Jaune ambre, Rouge Rubis, Vert Jade, Bleu Topaze et Bleu Lapis Lazuli...

EMPLOI : Recherche Agent commercial / VRP multicarte

EMPLOI : Recherche Agent commercial / VRP multicarte

MISEZ SUR MIN&RAL JOAILLERIE Une marque porteuse de valeur (or recyclé, pierre naturelle, philantropie) - Un marketing élaboré de A à Z (PLV, packaging, communication RS/Presse/web) Une offre ciblée & tendance (concept de bar à médaille, positionnement prix,...

OROAREZZO 2024

Nos derniers magazines

le bijoutier international
le bijoutier international mars 2024
le bijoutier international
Le Bijoutier International Magazine
le bijoutier international octobre 2023