Salon VICENZAORO 2022 – Durabilité et évolution technologique au programme …
Au salon VICENZAORO qui aura lieu 17 au 21 mars 2022, DURABILITÉ, INNOVATION TECHNOLOGIQUE, FORMATION, TENDANCES D’ACHAT seront au coeur des débats. Vicenzaoro rassemblera divers institutions, des leaders d’opinion et des influenceurs « clés » pour cinq jours de conférences sur l’évolution et les perspectives de l’industrie dédiée à l’or et à la bijouterie. L’événement aura lieu […]

Au salon VICENZAORO qui aura lieu 17 au 21 mars 2022, DURABILITÉ, INNOVATION TECHNOLOGIQUE, FORMATION, TENDANCES D’ACHAT seront au coeur des débats.

Vicenzaoro rassemblera divers institutions, des leaders d’opinion et des influenceurs « clés » pour cinq jours de conférences sur l’évolution et les perspectives de l’industrie dédiée à l’or et à la bijouterie. L’événement aura lieu à Vicence, en Italie, du 17 au 21 mars 2022, à l’occasion du Salon International de la Joaillerie organisé par Italian Exhibition Group, représentant toute la chaîne d’une excellence portée à l’internationale.

VICENZAORO – MAIN STAGE / Scène principale

Durabilité et évolution technologique, avec un regard également porté sur les jeunes générations et les tendances, seront les sujets d’actualité portés au centre du débat sur l’avenir du secteur prévu sur la Main Stage, plateforme interactive et interconnectée se trouvant dans le Hall 7, au cœur du centre Expo d’IEG. Un espace physique dédié à la réflexion, à la discussion traitant des défis à venir, avec des professionnels faisant autorité afin de clarifier les perspectives de développement et d’innovation à mettre au profit de l’industrie sur le plan national et international, également liés aux compétences permettant d’accroître la compétitivité sur le marché.

Dans la matinée du jeudi 17 mars,

après l’ouverture officielle du salon Vicenzaoro 2022, sera dès lors présenté « Le secteur aurifère : une image positive avec de nouvelles incertitudes à affronter », une analyse de l’industrie Italienne et ses progrès réalisés en 2021 suite à un rapport réalisé par le Club degli Orafi, en collaboration avec le département Études et Recherche d’Intesa Sanpaolo, qui fournit un instantané des constats des principaux acteurs à travers une nouvelle enquête qualitative qui a été intégrée pour la première fois dans l’analyse digitale.

Le Vendredi 18 mars,

après avoir ouvert l’événement avec son assemblée générale, le CIBJO jouera à nouveau un rôle de premier plan avec deux événements de l’industrie. « Mettre l’accent sur l’impact positif des bijoux sur la société, en tant que valeur », parrainé par le Natural Diamond Council, se concentrera sur les changements liés aux codes de communication et de marketing à la lumière de l’importance croissante que les consommateurs, en particulier les jeunes, attachent à la valeur sociale des produits qu’ils achètent, en plus de la valeur monétaire et émotionnelle. Le deuxième événement, « Innovation et technologie dans la fabrication de bijoux, soutenir la créativité et générer un impact durable », soutenu par Platinum Guild International, se concentrera plutôt sur l’utilisation de nouvelles technologies de production, telles que l’impression 3D et le soudage laser, capables de laisser libre cours à la créativité des artisans et des designers en favorisant l’accessibilité et l’inclusion dans un secteur hautement technique et spécialisé.

Un beau bijou est une somme d’histoires capable de captiver les clients avec d’innombrables histoires liées à ceux qui le choisissent, le conçoivent et le fabriquent. Afin de savoir comment raconter ces histoires, il est important de les reconnaître et c’est l’objet de la discussion « Enseigner la beauté – un artisanat d’excellence pour les nouvelles générations de bijoux » conférence organisée par Assogemme, en présence du président Paolo Cesari et avec la participation d’Alessia Crivelli, présidente de la Fondation « Mani Intelligenti », Loredana Prosperi, directrice de l’IGI à Milan et d’autres invités tels que Giampiero Bodino, directeur artistique de Richemont, et Simone Rizzetto, PDG de l’atelier Damiani, animée par le coach et formateur Raffaele Ciardulli.

Samedi 19 mars,

rendez-vous avec Trendvision Jewellery + Forecasting, le premier observatoire indépendant du groupe d’exposition italien spécialisé dans la prospective joaillière. Paola De Luca, fondatrice et directrice de la création de l’Observatoire, animera les échanges avec un panel d’experts et d’influenceurs sur le thème « LA VISION CIRCULAIRE – Design Thinking, explorer l’innovation dans le secteur de la bijouterie » afin d’explorer les opportunités d’une approche circulaire au sein du secteur. Un moment précieux, particulier, eu égard à la période synonyme de multiples changements affectant le monde du luxe en général, en se concentrant sur l’impact environnemental et social de la chaîne d’approvisionnement.

La technologie de T.GOLD, l’espace dédié aux machines, se tenant en même temps que le salon Vicenzaoro, sera représentée le Dimanche 20 mars consacrée au Jewellery Technology Forum, conférence internationale sur les innovations technologiques, la production et la transformation de bijoux, offrant ainsi la possibilité aux opérateurs du secteur de l’or et du monde de la R&D de se rencontrer. L’événement est co-organisé par IEG et le groupe Legor, qui enrichira le programme avec un regard approfondi sur l’évolution du rôle de l’argent dans une conférence intitulée « L’évolution de l’argent: fabrication au consommateur. « 

Le programme des événements de VICENZAORO comprendra également la présentation par Assocoral du projet « MadeinTorredelGreco », en collaboration avec l’ITA (Agence italienne du commerce), et en présence en tant que conférencier de Carlo Ferro, Président de l’ITA.

La conférence, intitulée « Piazza Italia – Stronger Together », se penchera sur les nouveaux principes d’évolution, d’innovation et de connexion qui régissent les principes d’un redémarrage des affaires avec les États-Unis.

GEM TALKS et DIGITAL TALKS fourniront également des informations techniques approfondies. Le premier, en collaboration avec l’I.G.I. (Institut italien de gemmologie) ouvrira le monde des gemmes aux producteurs, grossistes, revendeurs et détaillants ; le second, en collaboration avec Confcommercio Federpreziosi, aidera les bijoutiers / horlogers à comprendre des sujets tels que « Le secteur et le style de vie au-delà de la crise : achats en ligne, communication d’influence digitale et marketing » et « Protection et cybercriminalité des bijoux : la prévention est la meilleure défense. »

Retrouvez le programme actualisé en cliquant ci-après :

www.vicenzaoro.com/en/vicenzaoro

Par Le Bijoutier International Magazine

Nos derniers articles

MANOYAS, le bijou spirituel

MANOYAS, le bijou spirituel

Le paysage joaillier vient d’accueillir une toute nouvelle marque. Fondée par Yasmine Bakkali, Manoyas, propose des bijoux imprégnés de symbolisme, des guides inspirants, protecteurs, et délicats. Yasmine Bakkali, fondatrice et créatrice. Yasmine vit au Maroc jusqu’à...

D1928, la perle de la riviera…

D1928, la perle de la riviera…

Petite-fille et fille de négociants en perles, Olivia Seitz-Porchet en connaît tout l’univers, fascinant, certes, mais souvent trop classique à son goût. La jeune femme rêve de créations inédites, de modèles que les femmes pourraient arborer quotidiennement,...

LES RÉALISATIONS ARCHITECTURALES NOMBRE D’OR

LES RÉALISATIONS ARCHITECTURALES NOMBRE D’OR

Depuis sa création en 1979, l’agence d’architecture commerciale Nombre d’Or est spécialisée dans la réalisation d’espaces pour le secteur HBJO. Aujourd’hui dirigée par René Herrou et Morgan Aubert, ce dernier nous raconte comment leurs projets “clés en mains” se...

OROAREZZO 2024

Nos derniers magazines

le bijoutier international mars 2024
le bijoutier international
Le Bijoutier International Magazine
le bijoutier international octobre 2023