—> BILAN <—

Bijorhca, détenu par la Chambre Syndicale BOCI et opéré par WSN, vient de toucher à sa fin sur une note optimiste. Dans une dynamique vertueuse, clients, créateurs, acheteurs et visiteurs sont venus plus nombreux. La communauté de la bijouterie, joaillerie, horlogerie et ses industries connexes se sont resoudées autour des professionnels tout en s’intégrant dans la dynamique globale aux côtés des autres événements de Who’s Next.

Sur le plan de l’atmosphère, Bijorhca a bénéficié de l’énergie de l’ensemble du Hall 1 et les exposants étaient ravis que toute la communauté WSN soit ainsi rassemblée dans un grand et unique hall. L’identité mode de l’espace en sort renforcée en termes de cohérence et de lisibilité. Aux cotés des marques fidèles comme Satellite, Philippe Ferrandis, Taratata, Bijoux à Monique, Herink ou Valérie Valentine, de nouveaux venus ont enrichi l’offre avec de vraies signatures.

Le secteur «Elements», avec des exposants tels que CHQ, Be Dogon Art, ou encore Maharaja Arts Palace, est une vraie destination au cœur de Bijorhca. Les visiteurs y viennent toujours plus nombreux.

Le salon Bijorhca de septembre 2022 a été une bonne session pour la majorité de nos adhérents. Nous avons eu le plaisir de retrouver des acheteurs étrangers et le brassage dans un seul hall entre Who’s Next et Bijorhca a permis aux exposants de Bijorhca de faire de nouveaux clients. ” confie DOMINIQUE GRUSON, Directeur de la BOCI.

« Cette édition a renforcé les atouts mode de la sélection de Bijorhca. De nombreux exposants ont eu la satisfaction de rencontrer des nouveaux acheteurs, avec un retour de l’international et une présence fidèle des grands comptes. L’espace “Éléments” a attiré une très importante affluence, et ce, dès le vendredi matin. C’est une destination à part entière qui joue un rôle majeur pour l’approvisionnement des marques et des créateurs. » a ajouté SYLVIE POURRAT, Directrice de l’offre globale de WSN.

Entrée du salon WSN – BIJORHCA Paris – © Kim Weber

LES CHIFFRES CLÉS

  • – Exposants : 150 marques, dont 25% de nouveautés.
    – Visiteurs Bijorhca, Who’s Next et IMPACT : +30% de visiteurs par rapport à septembre 2021 (Part FRANCE 74% – Part INTERNATIONAL 26%)
    – Top 5 pays : Belgique, Italie, Espagne, Suisse, Allemagne
    – 22 % de nouveaux acheteurs
    – 68% d’acheteurs parmi les visiteurs
© Kim Weber

Bijorhca a accueilli deux pavillons de marques internationales qui ont rencontré un franc succès. Un pavillon dédié aux marques brésiliennes, et un autre accueillant six marques ukrainiennes. Sur ce dernier, les créatrices étaient ravies de l’accueil qui leur a permis de tester de nouveaux marchés et inversement leur présence a été une formidable vitrine sur la créativité ukrainienne jusqu’alors assez peu connue.
Habitués du salon et nouveaux exposants ont apprécié cette édition qui leur a permis de rencontrer des acheteurs français et internationaux.

© Alizée Riemens

Lotta Djossou est une fidèle de Bijorhca. Cette édition coïncidait avec le 20ème anniversaire de sa marque de bijoux aux formes florales et animalières en laiton doré et argenté. Elle a marqué le retour de deux de ses importants acheteurs russes, mais aussi des Libanais.
Dix ans que la marque Herink n’était pas revenue sur le salon. Leur présence est un vrai signe positif de confiance en WSN et son organisation. «Nous sommes venus pendant 30 ans puis plus et là, nous revenons. Nous sommes des artisans de l’argent massif et ce salon nous permet de rencontrer des créateurs de toutes les nationalités intéressés par notre savoir-faire.»

Habituées du salon, Katerina Vassou (marque grecque développant un vrai savoir-faire en pierres semi-précieuses, argent, métal et cristaux transformés par des procédés élaborés en bijoux) et Sophie Goetsch (création de bijoux fantaisie, Made in France) ont rencontré un vrai succès. De même que les marques Crezus, Chorange, qui a confié que cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas ouvert autant de points de vente. Même optimisme chez Sàntibé (marque chilienne, bijoux aux couleurs de la Patagonie).

Pour suivre et tout savoir sur le salon,

cliquez ICI