PEQUIGNET A 50 ANS – JOYEUX ANNIVERSAIRE !!
LEADER DANS L’ÂME À l’occasion de ses 50 ans, la manufacture semble plus dynamique que jamais à l’image de la toute nouvelle collection Concorde ou des montres colorées Attitude Douce France. Pour Pequignet cet anniversaire est aussi l’occasion de mettre en exergue ses compétences et de profiter d’une technologie de pointe. Explications. Par Dan Diaconu […]
pequignet

LEADER DANS L’ÂME

À l’occasion de ses 50 ans, la manufacture semble plus dynamique que jamais à l’image de la toute nouvelle collection Concorde ou des montres colorées Attitude Douce France. Pour Pequignet cet anniversaire est aussi l’occasion de mettre en exergue ses compétences et de profiter d’une technologie de pointe. Explications.

Par Dan Diaconu

Comment s’ancrer dans son époque et répondre aux attentes de ses clients ? Les différents chapitres qui composent l’histoire de PEQUIGNET donnent des informations sur la capacité de la manufacture à créer la tendance, à l’anticiper. Lors de son lancement, alors que les marques horlogères subissent la profonde mutation du marché imposée par l’arrivée des calibres à quartz, Émile Péquignet perçoit une opportunité. Visionnaire, l’entrepreneur augure la révolution en cours. L’époque est au changement. La première montre 1973 concentre cette volonté avec un style non conformiste, un boîtier extra-plat, longiligne et galbé. Le fondateur métamorphose la montre pour femme en accessoire indispensable pour étoffer un style, une personnalité.

PEQUIGNET – ATTITUDE ÉLYSÉE
PEQUIGNET – ATTITUDE ÉLYSÉE (DOS)

Pour la Maison française horlogère PEQUIGNET, le design est une seconde nature. Toutes les créations se différencient par leurs lignes et leur décoration. Cette philosophie demeure, même quant à l’aube du 21ème siècle, Didier Leibundgut fait l’acquisition de l’entreprise et oriente sa production vers la haute horlogerie. En 2010, Pequignet devient manufacture et développe ses propres calibres en interne. La reprise de la société par le quatuor composé par Aymeric Vernhol, Antoine Commissione, Bernard Espinas et Dani Royer, poursuivent dans cette voie horlogère.

Tradition et excellence donnent vie à un second calibre, le performant mouvement Initial®. « Nous avons une richesse d’avoir eu Emile Pequignet, l’artiste, et Didier Leibundgut, l’ingénieur qui a développé une pépite, le calibre Royal. Pequignet débute ses 50 ans avec un riche patrimoine » souligne Aymeric Vernhol, co-dirigeant de l’entreprise.

Cependant, dans le secteur de l’horlogerie, la concurrence bat son plein. Alors, la venue Enowe Excellence en 2021 fondée par Hugues Souparis donne une nouvelle impulsion à la société qui entre temps a été labellisée Entreprise du Patrimoine vivant. Son ambition est de développer les savoir-faire d’excellence français et de poursuivre son enracinement historique. Soucieuse de sa responsabilité environnementale et sociétale, la manufacture s’inscrit dans une exigence de durabilité.

La Maison horlogère française PEQUIGNET met tout en œuvre pour s’approvisionner localement. Ainsi, les composants de ses trois mouvements Manufacture sont intégralement sourcés à moins de 80 km du siège. 72 % des pièces du Calibre Initial® sont françaises ! Pequignet ne recourt à des pièces fabriquées en Suisse que s’il n’existe pas d’alternative en France. Au fil des décennies, la maison indépendante a créé des icônes horlogères. Les montres Moorea et Equus des 80’s, la Royale de 2011 sont devenues des piliers de la marque.

PEQUIGNET – CONCORDE Cadran Vert Impérial

La nouvelle Concorde automatique à l’allure sport-chic accompagnée de son bracelet en métal exclusif possède tous les atouts pour devenir également emblématique. De nouvelles dimensions devraient de plus étoffer sous peu le catalogue pour séduire aussi bien les hommes que les femmes. Ce dynamisme est aussi synonyme de reconnaissance.

L’édition limitée Attitude Élysée, produite à 300 exemplaires, a été finalisée en association avec la Présidence de la République.

Avec l’arrivée de Hugues Souparis, Pequignet va en outre bénéficier d’une technologie exclusive, une adaptation de la solution de la société qu’il a fondée en 1984, Hologram Industries, laquelle vient sécuriser les billets de banque et les pièces d’identité. « Nous allons mettre un token doté d’un QR code d’identification sur toutes nos montres. Cela va prendre la forme d’une gravure infalsifiable, laquelle va être le passeport de la montre. L’historique de chaque pièce sera ainsi connu » ponctue Aymeric Vernhol.

Pour tout savoir, cliquez ci-après

Le Bijoutier International Magazine

Nos derniers articles

Recherche JOAILLIERS et SERTISSEURS

Recherche JOAILLIERS et SERTISSEURS

Rejoignez nos ateliers hautement qualifiés et à taille humaine, au coeur de la ville emblématique de Lyon. Nous vous proposons d’allier passion et expertise pour créer des pièces uniques et exceptionnelles au service des plus grandes maisons de la Place Vendôme....

Time to Watches 2024 : bilan

Time to Watches 2024 : bilan

Alors que la fièvre de la « Wonderweek » retombe, il est temps de se pencher sur le succès sans précédent qu’a connu l’événement Time to Watches. Une affluence record et d’une qualité inédite, un programme passionnant, des exposants enchantés, voilà les 3 piliers de...

OROAREZZO 2024

Nos derniers magazines

le bijoutier international
le bijoutier international mars 2024
le bijoutier international
Le Bijoutier International Magazine
le bijoutier international octobre 2023