WATCH AND CLOCK Septembre 2016 – Bilan
HKTDC Hong Kong Watch & Clock Fair 2016 Plus de 20 000 visiteurs en quête de montres connectées et mode. La tendance est aux montres intelligentes, connectées et solaires « En raison de la récession économique, la demande de montres et d’horlogerie de luxe est restée faible. Le marché s’éloigne des marques de luxe traditionnelles pour se tourner […]
HKTDC Hong Kong Watch & Clock Fair 2016
Plus de 20 000 visiteurs en quête de montres connectées et mode.
La tendance est aux montres intelligentes, connectées et solaires
« En raison de la récession économique, la demande de montres et d’horlogerie de luxe est restée faible. Le marché s’éloigne des marques de luxe traditionnelles pour se tourner vers le milieu de gamme, des marques indépendantes, et de nouveaux acteurs sur le segment des montres intelligentes », indique Benjamin Chau, directeur général adjoint du HKTDC. « Avec le boom des montres intelligentes, des montres connectées et solaires, un nombre croissant de fabricants de montres traditionnelles cherche à s’implanter sur ce marché. De nouvelles gammes vont être lancées, offrant un plus grand choix aux acheteurs ».
 
Pour répondre à la demande, cette année, le salon a installé une nouvelle zone OEM Smart Watches pour présenter les derniers modèles de montres OEM. Au cours des deux dernières années, l’un des exposants, Montrichard (HK) Ltd, est passé de la fabrication de montres traditionnelles aux montres connectées solaires en intégrant des fonctions intelligentes à ses modèles classiques. Christine Pan, chef de produit au sein de cette entreprise, note que les exposants proposant des montres intelligentes ont attiré un nombre élevé d’acheteurs potentiels venus d’Europe et d’Asie.
 
Matthieu Boileve, directeur commercial de l’exposant hongkongais Brasport HK Limited, indique que son entreprise a ouvert des usines en Chine continentale pour répondre à la forte demande de montres et d’appareils connectés. Ses ventes de composants pour montre connectée ont doublé par rapport à 2014 et continuent à croître rapidement. C’est sa deuxième participation au salon. Pour Matthieu Boileve, la dimension véritablement internationale du salon permet d’attirer des visiteurs du monde entier, ce qui contribue à mieux faire connaître sa marque et ses produits. Les visiteurs du salon sont des acheteurs qualitatifs, Brasport HK Limited ayant réalisé 60 à 70 % de nouveaux contacts.
 
Franck Boudrie, président des Nouveaux Bijoutiers, un groupement de 170 bijoutiers français, s’est montré particulièrement intéressé par la marque Ringclock, exposée au Salon de TE, ainsi que par les montres de marque et les montres connectées. Selon ses prévisions, la moitié de la population française utilisera des montres connectées, notamment des montres à quartz dotées de fonctions intelligentes, dans les cinq à dix prochaines années.
 
Les marques internationales tirent profit de la plate-forme de Hong Kong
Plus grand salon d’horlogerie au monde, le Hong Kong Watch & Clock Fair attire chaque année des visiteurs du monde entier. Pour répondre à la demande en marques de montres suisses haut de gamme des clients asiatiques, le Swiss Eminence a de nouveau été installé au Salon de TE pour présenter six grandes marques. Le Swiss Independent Watchmaking Pavilion (SIWP) a permis, quant à lui, de présenter sept autres marques d’une finesse exceptionnelle. Au total, près de 40 marques suisses étaient présentes cette année.
Le Swiss Eminence (photo de gauche) est revenu cette année avec le SIWP (Swiss Independent Watchmaking Pavilion) (photo de droite) sur le Salon de TE.
Amarildo Pilo, président de Pilo & Co SA, et représentant du SIWP, indique que certaines marques proposent des éditions limitées d’entrée de gamme de qualité exceptionnelle et que le SIWP en assure la promotion. Ravi de cette nouvelle participation au salon, il a pu y rencontrer de nouveaux distributeurs potentiels. Les récentes difficultés économiques mondiales et leur impact potentiel sur les exportations suisses ne l’inquiètent pas. Il estime que la demande en montres suisses reste constante, et que l’activité reprendra une fois l’économie stabilisée. Le SIWP a accueilli sept marques suisses cette année, présentant des modèles classiques, élégants et sportifs. Amarildo Pilo a aussi rencontré des acheteurs de Chine continentale, de Malaisie, d’Iran, du Japon, de Thaïlande, et d’Indonésie, avec lesquels des négociations ont été initiées.
 
Olivier Chlous, directeur des ventes Monde de la société monégasque Ciribelli, exposait pour la première fois au salon. Selon lui, le Hong Kong Watch & Clock Fair constitue une plate-forme promotionnelle idéale en raison de la présence élevée d’acheteurs du monde entier. Il estime que la Chine continentale représente un marché de niche que son entreprise doit développer car les consommateurs y sont amateurs de montres haut de gamme. Pendant ces cinq jours de salon, il a rencontré des distributeurs potentiels chinois, iraniens et japonais.
 
Acheteurs internationaux au rendez-vous
Pour sa première visite au salon, Alfred Gleiberman, directeur du développement de la marque Sterling Time LLC, a rencontré des fournisseurs potentiels et envisage de s’approvisionner pour élargir le marché de son entreprise. Sa commande devrait atteindre 100 000 dollars américains. Il s’est montré particulièrement intéressé par deux marques exposées au Salon de TE. Pour lui, le salon est une plate-forme professionnelle qui propose un large choix aux visiteurs.

Brian Kim, manager de la division internationale de l’importateur et distributeur coréen WOORIM FMG Ltd., participait aussi pour la première fois au salon où il a rencontré des fournisseurs de marques danois, italiens et suisses grâce aux services de mise en relation professionnelle du HKTDC.
 
Jacob Juul, PDG de l’entreprise danoise Bulbul ApS, a rencontré cinq nouveaux fournisseurs lors du salon. Son entreprise devrait étudier une coopération avec des fabricants de montres connectées.
Senthil Kumar. N, directeur des achats de Rivoli Group LLC, une entreprise des Émirats arabes unis, précise que montres sport et mode réalisent de bonnes ventes dans les pays du Golfe. Chaque consommateur y possède au moins deux à trois modèles pour accompagner sa garde-robe. Il se rend chaque année au Watch & Clock Fair en quête de nouveaux acheteurs et de nouvelles marques pour prendre le pouls du secteur et se tenir au courant des dernières technologies et tendances en design. Cette année, il a identifié trois nouveaux fournisseurs lors du salon.
 
Marques de mode et montres décontractées 
Pour étudier le positionnement des visiteurs du salon sur les perspectives du marché, les tendances produits, et les fournisseurs hongkongais, le HKTDC a mandaté un cabinet d’études de marché indépendant pour réaliser des sondages sur site durant le salon. 834 acheteurs et exposants ont été interrogés. Pour 58 % d’entre eux les ventes globales devraient rester stables en 2017, alors qu’ils sont 28 % à prédire une hausse et 14 % une baisse des ventes. En ce qui concerne les prix de vente au détail, pour 65 %, ils devraient eux aussi rester stables. Pour la plupart des acteurs interrogés, les marchés qui présenteront des perspectives de croissance au cours des deux prochaines années sont l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest, ainsi que la Chine continentale et le Moyen-Orient, parmi les marchés émergents.
 
Les catégories les plus populaires au cours de l’année à venir seront les montres connectées (31 %), les numériques analogiques (26 %), et les automatiques (15 %). Les produits qui présenteront le plus fort potentiel de croissance seront ceux des marques de mode (44 %), les montres décontractées (39 %), et les montres connectées (38 %). Quant aux stratégies de développement produit, les montres associées aux appareils intelligents (54 %) les collections assorties aux modes saisonnières (39 %), et la technologie portable dotée de fonctions horlogères (24 %) prévaudront en 2017.
 
58% des acheteurs interrogés s’approvisionnant auprès de fabricants hongkongais se sont déclarés satisfaits du respect des normes de sécurité, de la qualité et du fonctionnement des produits. Pour leur part, les exposants interrogés estiment que les trois plus grands atouts de l’industrie horlogère de Hong Kong sont la qualité, le fonctionnement des produits et l’innovation.
Site Web du salon :
http://www.hktdc.com/fair/hkwatchfair-en/
Cette année, le HKTDC célèbre ses 50 ans à Hong Kong et partout dans le monde !           Rendez-vous sur le site http://www.50.hktdc.com pour plus d’informations.
 
Service Communication :
HKTDC – Hong Kong Trade Development Council
18, rue d’Aguesseau ︱75008 Paris
( +33(0)1 47 42 41 50︱7 +33(0)1 47 42 77 44

Nos derniers articles

MANOYAS, le bijou spirituel

MANOYAS, le bijou spirituel

Le paysage joaillier vient d’accueillir une toute nouvelle marque. Fondée par Yasmine Bakkali, Manoyas, propose des bijoux imprégnés de symbolisme, des guides inspirants, protecteurs, et délicats. Yasmine Bakkali, fondatrice et créatrice. Yasmine vit au Maroc jusqu’à...

D1928, la perle de la riviera…

D1928, la perle de la riviera…

Petite-fille et fille de négociants en perles, Olivia Seitz-Porchet en connaît tout l’univers, fascinant, certes, mais souvent trop classique à son goût. La jeune femme rêve de créations inédites, de modèles que les femmes pourraient arborer quotidiennement,...

LES RÉALISATIONS ARCHITECTURALES NOMBRE D’OR

LES RÉALISATIONS ARCHITECTURALES NOMBRE D’OR

Depuis sa création en 1979, l’agence d’architecture commerciale Nombre d’Or est spécialisée dans la réalisation d’espaces pour le secteur HBJO. Aujourd’hui dirigée par René Herrou et Morgan Aubert, ce dernier nous raconte comment leurs projets “clés en mains” se...

OROAREZZO 2024

Nos derniers magazines

le bijoutier international mars 2024
le bijoutier international
Le Bijoutier International Magazine
le bijoutier international octobre 2023